Me libérer de moi

Pour s'échapper de l'esclavagisme de l'esprit, une fuite magistrale est requise.

Le confinement nous a inspiré à faire ressortir le meilleur de nous. | TRIANGULAR PRODUCTIONS Cet audiovisuel a été produit avec du matériel enregistré à Milan fin 2021, quand Alverto Varela, avec son fils Elián Varela et la traductrice et organisatrice Michela Quaglia, ont présenté le nouveau format de Retraite Mystique Spirituelle à laquelle ont assisté plus de 60 personnes en plein temps de pandémie et de restrictions. La La présence massive des participants dans ce confinement social a démontré un courage particulier, bien qu’à petite échelle, que les êtres humains ont pour se libérer de leurs propres peurs. Parce qu’ils en ont assez d’être dominés et asservis par de fausses nouvelles et des peurs implantées. S’échapper de l’esclavage de l’esprit nécessite d’avoir la détermination de demander de l’aide à l’existence pour nous guider dans cette fuite magistrale, et être disposés à cesser d’être ce que nous croyions être ou même de tout perdre. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, qu’il faut se libérer de l’autre, de la société, du système, des politiques ou des religieux, dans cette vidéo est évoquée la possibilité inédite de se libérer de soi, pour qu’à partir de là nous puissions nous libérer de tout. Mais nous libérer de nous-mêmes n’est pas nous suicider, mais plutôt la mort du mensonge. La douceur avec laquelle les thèmes sont abordés, l’extraordinaire maniement des silences, et l’amour de ceux qui soutiennent ces moments de compréhension se voient reflétés dans la profondeur de chaque mot qui se transmet.